Rômaji, Hiragana, Katakana, Kanjis !

La langue japonaise est complexe ; il existe 4 formes d'écritures.


— Le rômaji : ce sont les caractères de l'alphabet latin pour retranscrire tous les mots japonais écris en hiraganas, katakanas, et kanjis. Jusqu'à présent son usage restait limité à des termes particuliers (km, ou les sigles USA,GATT, etc). Cependant, on la retrouve de plus en plus aujourd'hui comme pour les mots CDrom, fax ...(c-à-d surtout des mots venant de l'anglais qui deviennent courant).


— Les hiraganas (あいうえお) : ce sont des signes purement phonétiques. Ils ont été élaboré pas les japonais eux-mêmes au cours du IXème siècle. Il comporte 46 syllabes dont les dessins sont souples et curvilignes, au contraire des katakanas. Voici les tableaux des syllabaires des hiraganas:


Hiragana  Hiragana composés


— Les katakanas (アイウエオ) : comme les hiraganas, ce sont des signes phonétiques élaborés au IXème siècle. Par contre ils sont destinés à la transcription des mots étrangers. Comportant aussi 46 syllabes, leurs dessin sont plutôt rigides et rectilignes. Voici les tableaux des katakanas:


 


— Les kanjis (花水川海愛) : ces idéogrammes sont d'origine chinoise imoportés au Japon dès le IVème siècle. Ils servent à retranscrire la plupart des noms et des prénoms personnels, les radicaux des verbes, etc. Il faut en savoir 1500 à 2000 pour lire un journal ou un magazine. Ce sont des signes relativement denses et compliqués.
Des exemples de kanjis:

Ajouter un commentaire
 

"ずっと 二人で, never change my heart..."

RockJapan © 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site