Rômaji, Hiragana, Katakana, Kanjis !

La langue japonaise est complexe ; il existe 4 formes d'écritures.


— Le rômaji : ce sont les caractères de l'alphabet latin pour retranscrire tous les mots japonais écris en hiraganas, katakanas, et kanjis. Jusqu'à présent son usage restait limité à des termes particuliers (km, ou les sigles USA,GATT, etc). Cependant, on la retrouve de plus en plus aujourd'hui comme pour les mots CDrom, fax ...(c-à-d surtout des mots venant de l'anglais qui deviennent courant).


— Les hiraganas (あいうえお) : ce sont des signes purement phonétiques. Ils ont été élaboré pas les japonais eux-mêmes au cours du IXème siècle. Il comporte 46 syllabes dont les dessins sont souples et curvilignes, au contraire des katakanas. Voici les tableaux des syllabaires des hiraganas:


Hiragana  Hiragana composés


— Les katakanas (アイウエオ) : comme les hiraganas, ce sont des signes phonétiques élaborés au IXème siècle. Par contre ils sont destinés à la transcription des mots étrangers. Comportant aussi 46 syllabes, leurs dessin sont plutôt rigides et rectilignes. Voici les tableaux des katakanas:


 


— Les kanjis (花水川海愛) : ces idéogrammes sont d'origine chinoise imoportés au Japon dès le IVème siècle. Ils servent à retranscrire la plupart des noms et des prénoms personnels, les radicaux des verbes, etc. Il faut en savoir 1500 à 2000 pour lire un journal ou un magazine. Ce sont des signes relativement denses et compliqués.
Des exemples de kanjis:

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

"ずっと 二人で, never change my heart..."

RockJapan © 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site