Interview Sans retour Voyage 'Derniere' Encore une fois DVD/VHS

Interview de Közi, Yu~ki, et Mana, présent sur le DVD du live  Sans Retour Voyage 'Derniere' Encore une fois, sorti le 18 avril 2001. Normalement, l'interview n'est pas par écrit.

Sans Retour Voyage « Derniere » DVD/VHS Interviews
Traduit par O~toto~san.


Interview de Közi:

Ma première rencontre avec Mana tient une grande place dans ma vie. Vraiment, ce type, toujours depuis que je l'ai rencontré, je ressens en lui qu'il a un air étrange, quelque chose de différent des autres personnes... c'était une sensation frappante. Avant que nous discutions de musique, de groupe, et d'autres choses dans le genre, nous voulions souvent parler de ce que devenait le sujet qui nous tenais à coeur de Malice Mizer, « Qu'est ce qui est humain? ». A partir de là, nous avons petit à petit crée des relations pour enfin nous demander si nous ne pouvions pas former un groupe ensemble. Je n'avais jamais parlé de telles choses avant d'avoir rencontré Mana, donc dans ce sens aussi, mas rencontre avec lui était très importante. Avec toutes choses, en ce temps, je ressentais que nous ne pouvions nous adapter dans aucun de ces groupes d'avant, que nous avions une très nouvelle approche (de la musique).

Nous cherchions en hésitant notre voie un peu à travers l'inconnu, mais au fil du temps, nous avons trouvé notre propre place et pièce par pièce nous avons imposé notre style. Dans ce sens, nous avons lié cela tous ensemble au Shibuya Indies Last Live. Nous avons fait ce concert comme si c'était une scène d'un film ; nous avons décidé de montrer à l'audience quelque chose que défiait leurs notions de ce qu'un groupe pouvait être. Nous avions ce désire dès le début, alors nous discutions pendant longtemps et travaillions dur pour compléter cela. Et bien sûr, nous aurons aussi bien cette attitude à partir de maintenant, et si nous pouvons continuer avec de plus en plus de choses qui défient les attentes de tous, ce serait bien.

Interview de Yu~Ki:

Pour parler de mes agréables expériences durant nos jours indies... Le tourisme avait la plus profonde impression en moi... Rencontrer des personnes différentes à différents endroits, manger plusieurs genres de nourriture différents, de la délicieuse nourriture... En réalité, en ces jours Indies, nous avons du aller partout dans le monde, et il y avait beaucoup d'horribles expériences, mais même si je ne fais pas de retour dessus péniblement ; c'était amusant, cela nous a donné une sorte d'autonomie. La taille des sites et des scènes où nous jouions étaient en réalité un petit peu petits, mais dans cette zone limitée nous pouvions arranger la scène et la décorer comme nous le souhaitions, c'était vraiment bien. Et aussi, bien sûr, nous allions toujours de l'avant, jamais content de ce que nous avions fait. Nous n'étions pas piégés ou confrontés aux limites habituelles de la musique et toujours efforcés de faire le prochain concert encore meilleur, améliorant notre propre monde. Je pense que c'est vraiment à cause de cette époque que nous sommes les personnes que nous sommes aujourd'hui, n'étant jamais satisfaits sur le moment, essayant toujours d'aller de l'avant... C'est comme cela que nous voulons être dans le futur aussi.

Interview de Közi et de Yu~Ki:

Yu~Ki:
Au Indies Last Live, mon plus profond souvenir est l'immense scène que nous avions, et la façon dont nous fumes capable d'exprimer notre monde à travers ce live reste à jamais dans mon coeur. De toutes les performances que nous avons données, la scène d'ouverture du vampire que nous avons faite la nuit m'est particulièrement chère. Je trouve que c'était un merveilleux concert.

Közi:
J'ai senti que nous avions, pour la première fois depuis nos débuts, finalement été capables de réaliser la véritable expression de Malice Mizer dans ce concert, et que nous avions une organisation de la scène que nous avons vraiment tous beaucoup aimé. Nous avons réussi à ce concert final en cherchant, tâtonnant, et expérimentant à travers nos précédentes performances et mises en scène, mais peu à peu nos idées ont été réalisées, aboutissant ici... Je serait heureux si tout le monde pouvait ressentir cela dans cette vidéo.

Interview de Mana:

La fusion de son et d'images...
Une histoire qui s'étend devant vos yeux...
Votre sens de l'ouïe et votre sens de la vue...
L'atmosphère de votre corps est absorbé par le désir d'aller à un concert...
Notre concept de l'harmonie de la Malice et de la Misère...
De ces choses nous avons progressé, appris comme cela venait, et aboutis dans ce Shibuya Koukaidou Last Live Indies.
En ces jours, nous ne pourrions plus réaliser nos concerts dans des lives houses.
Nous avons utilisé une production à grande échelle et établi, conçu selon notre histoire.
L'éclairage et le son ont finalement étés réalisé comme nous le désirions.
Ce concert était le résultat de tous nos efforts.
Maintenant, je crois que nous avons tous appris la signification de ce que ce groupe appelé « Malice Mizer » est vraiment.
Un regard en arrière sur le Indies Last Live...
Beauté et tristesse...
Les profondeurs de l'amour et du désir...
Tout les sentiments mélangés ensemble, dans une atmosphère illusoire...
Ce sont les origines de notre concert d'avant-garde, dans lequel nous avons dépassé les notions de ce pouvait être un groupe.

Merci de ne pas copier/coller cet interview. Au pire demandez-le moi, ou citez la source.

Commentaires (1)

1. Chiisaidodo 16/02/2009

Cool ce machin ! T'as trouvé ça où ?
Euh oui : tu devrais corriger les fautes ça fait mauvais genre ... (toi qui es si parfait ...--')

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

"ずっと 二人で, never change my heart..."

RockJapan © 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×